0 0

Faire du vélo dans un pays du Nord – A faire et a ne pas faire

Louez un vélo – N’importe ou, N’importe quand

Faire du vélo dans un pays du Nord peut être tout à la fois: romantique, aventureux, intéressant, d’une manière ou d’une autre, et , avec certitude, une excellente expérience. À côté des conditions météorologiques pouvant être difficiles , vous pouvez vous attendre à une aventure de toute une vie que vous ne pourrez probablement pas oublier. Que vous soyez un cycliste expérimenté ou un débutant, il y aura un rail de vélo qui répond parfaitement à vos besoins.

La bonne chose à propos des rails de cyclisme: vous pouvez commencer où vous voulez, allez aussi lentement ou rapidement que vous voulez et même changer de route pour épicer un peu plus les choses! Sentez-vous libre de faire votre propre aventure personnelle sur votre vélo et de ne respectez pas trop vos plans pré-fabriqués. S’il y a un endroit intéressant à gauche, tournez à gauche. Faites votre propre aventure et créez des souvenirs que vous n’oublierez pas. La seule règle à laquelle vous devriez vraiment respecter: la sécurité d’abord. Par conséquent, voici quelques conseils sur la sécurité et les conseils généraux sur ce qu’il faut faire et ce qu’il faut prendre lors du cyclisme dans un pays du nord!

#1 casques

Le port d’un casque est l’une des nombreuses règles qui existent réellement, mais ne sont pas strictement respectés et puni par les autorités. Cependant, lors de la planification d’un voyage en vélo un peu plus grand, il est toujours conseillé de porter un casque. Même le meilleur cycliste peut glisser et on n’est jamais à l’abris d’accidents imprévus qui peuvent survenir. Et soyons honnêtes, tous les cyclistes professionnels portent un casque, n’est-ce pas?

Faire du vélo dans un pays du nord

Une carte c’est cool, mais vraiment.

#2 Une carte récente

Oui, je parle d’une carte physique faite de papier que vous pouvez acheter à presque n’importe quelles gares, bureaux de postes ou magasins de journaux. Vous pouvez penser, « pourquoi est-ce nécessaire? J’ai un smartphone avec moi! » Eh bien, imaginez un peu: vous êtes au milieu de nulle part dans la nature, peut-être que vous ne parlez pas bien ou pas le langage du pays, peut-être que vous n’avez aucune réception internet sur votre téléphone, ou que la batterie est morte, ce qui pour un smartphone, n’est pas si rare que ca. Alors économisé le pour prendre des photos. Optez plutôt pour la carte, ca donnera en plus un petit côté vintage et old-school à votre voyage toujours sympa en photo. En plus les avantages d’une vrai carte? Vous pouvez écrire dessus, placer plusieurs repaires en même temps et ne rien oublier, te faire indiquer le chemin par n’importe qui même si vous ne parlé pas la même langue (il a juste à pointer la carte) ou encore t’en servir de parapluie si tu n’as rien sous la main.

#3 Protection contre la pluie

Justement, la pluie, parlons en. Tu peux venir d’un pays du sud et ne pas être habitués aux conditions météorologiques du nord. Mais croyez-moi quand je le dis: c’est différent. Nous, les gens du Nord, on à la pluie, le froid et le vent (et la combinaison des trois ensemble). Du coup, nous savons comment nous habiller en conséquence. Vous avez probablement entendu parler des touristes allemands qui se rendent à l’étranger, toujours entièrement équipés de protection solaire, de manteaux de pluie, de bottes et de sacs de nourriture. Vous avez peut-être souri à propos de cet aspect stéréotypé, mais pour être bien préparé pour votre voyage, prenez pour l’instant l’exemple du typique touristes allemand en tant que modèle.

Selon la saison où vous voyagez, vous devriez vous habiller en conséquence. Bien que le soleil ne soit pas aussi intense que dans le sud de l’Europe, vous devriez toujours prendre un chapeau et une protection solaire. Rappelez-vous que vous allez faire du vélo sous un soleil brillant tous les jours, un coup de soleil est définitivement la chose que vous voulez éviter lors de votre voyage. Pour les périodes plus froides (essentiellement le reste de l’année), vous devriez vous vétir dans le soi-disant « look d’oignon ». Le fait de porter différents niveaux de vêtements vous permet de prendre des pièces et de s’adapter aux conditions météorologiques de la meilleure façon possible. Le temps change rapidement et le seul apport d’un manteau épais et des t-shirts peut vous faire geler ou vous faire transpirer.

Faire du vélo dans un pays du nord

Un bon vieux sac de nourritures.

#4 Boire et manger

Comme je l’ai déjà dit: vous ne savez jamais ce qui pourrait arriver sur votre chemin. Par conséquent, prenez assez de nourriture et de boissons avec vous pour pouvoir survivre une soirée à l’extérieur dans les bois. En parlant de ca, il pourrait être conseillé d’ajouter un bivouac à vos bagages. Pour ceux qui n’ont jamais entendu parler de cela: un bivouac est une combinaison d’une tente et d’un sac de couchage. Il est souvent utilisé par les soldats et surtout dans les couleurs vert foncé ou bleu marine. Le sac est très léger et vous protégera de la pluie pendant la nuit – vaut vraiment la peine d’être pris en considération!

#5 Trousse de premiers secours et de réparations

Si quelque chose se casse ou se heurte, qu’il soit humain ou vélo, il faut qu’il soit réparé. Par conséquent, une trousse de premiers secours pour les petites blessures, ainsi que certaines plaques et autres outils de réparation pour le vélo devraient être emballés.

 

#6 Faire du vélo dans un pays du nord

Faire du vélo dans un pays du nord

Le bon vieux vélo dutch!

Ne prenez pas votre vélo avec vous lorsque vous voulez faire du vélo dans un pays du nord. Je sais, je sais, vous êtes probablement convaincu que votre vélo est le meilleur et vous que vous êtes habitué à lui et ainsi de suite. Cependant, à mon avis, cela fait partie de l’expérience dans le but d’essayer quelque chose de nouveau et de s’adapter à la culture du pays dans lequel vous faites votre voyage. Et comment cela pourrait-il être mieux fais que par un «Old Dutch» typique dans les rues d’Amsterdam, en se sentant comme un local en louant un vélo cargo à Copenhague ou en appréciant la qualité d’un vélo de trekking allemand très bien équipé? Louer un vélo ne fera pas que votre expérience se ressentir plus réelle et proche de la culture, mais aussi prendre le stress de votre part. Parce que, si vous êtes honnête, vous aurez assez de choses à organiser sans vous soucier de la façon de transporter votre vélo depuis votre ville natale jusqu’à où vous voulez commencer votre voyage en vélo, n’est-ce pas? Et en louant un vélo, il est souvent possible de le louer en un seul endroit et de le déposer dans un autre – facile et sans stress!

J’espère que cette publication vous a informé de certains points que vous devriez considérer lorsque vous envisagez de faire du vélo dans un pays du Nord. Bien sûr, nous serons ravis d’entendre parler de votre aventure, alors n’hésitez pas à nous envoyer votre histoire personnelle et / ou des photos que vous souhaitez partager avec nous en nous envoyant un message sur Facebook ou en nous envoyant un e-mail À info@bimbimbikes.com!

NatalieNatalie à écris cette article pour nous

Louez un vélo – N’importe ou, N’importe quand
Posts social media-01

 

Spread the love
0 0