0 0

Carretera Austral au Chili : Devenez un explorateur !

Louez un vélo à Puerto Varas !

L’Amérique du Sud offre de nombreuses opportunités pour voir le magnifique visage de la nature. Le mélange entre civilisation et nature peut vous donner l’impression d’être un conquérant, à poser le pied là où personne ne l’a jamais fait : le Chili peut vous offrir ce type d’aventure ! C’est la Route 7, aussi connue sous le nom de Carretera Austral. Sur une carte classique, vous pourrez voir que c’est une route parcourant le sud du pays de haut en bas. Elle a été ouverte à la circulation en 1988, mais dû à sa longueur, elle ne fut finie qu’en 2003.

Chili

 

Tout d’abord, je dois vous prevenir que cette route n’est pas la plus simple, elle demande un certain niveau d’entrainement, mais peut être que vous avez déjà de l’experience après avoir fait le Triangle Larian, la Via Rhôna ou la Vallée de l’Elqui ! La meilleure période pour ce parcours est entre décembre et mars, quand l’été arrive sur l’hémisphère sud… Ça devrait vous laisser assez de temps pour vous préparer !

La Carretera Austral est une longue route de 1 240 km, sans compter le fait que certains voyageurs continuent jusqu’au bout de la Patagonie. C’est pour ça qu’il serait presque impossible de parler de tout ce qu’il y a à voir, donc je vais écrire seulement sur quelques point intéressants que vous verrez en chemin.

 

 

 

ChilePort Montt

La route commence à Port Montt, vous pouvez vous y rendre soit par la route panaméricaine, soit par avion : l’aéroport local reçoit des vols depuis Santiago, la capitale. C’est le moment pour rassembler l’équipement dont vous aurez besoin : de quoi manger, un pneu de rechange, un kit de réparation, et surtout n’oubliez pas une veste imperméable. Même en été, la Carretera Austral est connue pour montrer les 4 saisons dans la même journée !

Port Montt fut fondée en 1854, comme point d’expédition dont le but était d’ouvrir un passage jusqu’au lac Llanquihue. Pour cette raison, ils durent couper des arbres et brûler la zone afin de la rendre habitable. La ville fut créée grâce à un programme du président de l’époque, Manuel Montt, pour deplacer la population vers des zones moins habitées.

Port Montt a un accès direct à l’Océan Pacifique, et quelques kilomètres au nord vous trouverez Port Varas qui elle, est directement connectée au lac Llanquihue.

 

Parc Pumalin

Ce parc a tout pour plaire : cascades, rivières, lacs et biosphère tropicale. Passé un temps, tout était recouvert de cendres après l’erruption du volcan Chaitén, mais aujourd’hui son look est tout à fait différent. Il y a même un chemin menant jusqu’au volcan si vous voulez aller le voir de plus près ! À l’origine, le parc était le projet d’un homme, Douglas Tompkins, qui souhaitait protéger la nature présente. Il finit par acheter des terres afin d’agrandir le parc. Il attira l’attention du gouvernement américain et son fond pour la conservation de la nature (Conservation Land Trust), ce qui l’aida à avoir encore plus de terres, au nom des États-Unis. Plus tard, toutes ces terres furent offerte au gouvernement chiléen. Pendant longtemps, ce fut le plus grand parc privé du Chili.

Chili

Lac General Carrera

C’est le deuxième plus grand parc du Chili, la moitié étant en fait en Argentine. L’eau du lac est d’un pur turquoise, et en le regardant de haut, vous verrez que la couleur est très intense. L’eau vient principalement des glaciers et autres petites rivières des alentours. Sur la côte, vous trouverez un petit village appelé Puerto Rio Tranquilo. Vous y trouverez les caves de marbre, de gigantesques blocs de marbres qui après avoir été façonnés par l’eau pendant des milliers d’années, ont des ouvertures assez grandes pour que vous y passiez. Cet endroit est connu comme étant la Cathédrale de Marbre. C’est un endroit complètement magique ! Je vous laisse y aller de vous même, prendre un bateau et vous laisser émerveiller : une photo ne rendrait pas justice à la beauté de l’endroit.

 

Caleta Tortel

Dans la province Prat, vous serez charmés par la vue : de petites maisons colorées entourée par la nature, avec des arbres qui sortent d’entre les maisons, le tout situé juste en face du lac. Il y a un petit réseau de pontons en bois qui fait le tour du village afin de pouvoir se déplacer de maison en maison. Sans ça, les locaux seraient obliger d’utiliser des barques. Le village est un réel exemple de cohabitation entre les hommes et la nature. Ces pontons sont la fierté des villageois, car ils trouvent que cela représente bien leur esprit bûcheron.

La Carretera Austral vous fait découvrir des endroits uniques, chacuns avec son propre charme. Pensez aux arbres, à l’architecture locale rustique, à la population et la route d’une manière générale. Tout l’écosystème présent sur la route est très sensible, une partie ayant déja grandement souffert, mais il est aujourd’hui préservé et protégé. Vous verrez constamment le panneau « Ce parc n’a pas besoin de ce que vous y apportez », nettoyez en repartant, et respectez la vie qui se trouve sur le chemin : la Carretera Austral devrait rester brute et pleine de nature, pour que tous les voyageurs puissent l’apprecier à sa juste valeur.

 

Nous espérons que cet article vous aura montré que le Chili a assez d’aventure à vous offrir. Ce n’était qu’un aperçu rapide de toutes les merveilleuses expériences que vous allez faire. La Carretera Austral vous reconnectera à la nature, et à votre vélo ! Si vous en voulez plus, vous pouvez toujours traverser en Argentine et explorer l’autre côté de la Patagonie !

Si vous avez aimé notre article et voulez partager votre expérience, n’hésitez pas à nous envoyer un mail à info@bimbimbikes.com. Nous serons ravis d’avoir de vos nouvelles ! Aussi, vous pouvez nous taguer sur Instagram pour gagner un bon de réduction !

Erick

Écrit par Erick.

post social media right size

Louez un vélo à Puerto Varas !

Spread the love
0 0