0 0

Découvrez Naples à Vélo !

Pizza, Mafia et mandoline. Les italiens comme moi ont entendu des tonnes et des tonnes de clichés en boucle. Heureusement, on sait que notre culture est bien plus que ça, et je vous le montrerais pendant cette semaine italienne ! Alors, qu’est-ce que vous attendez ? En selle, et suivez-moi dans cette aventure pour découvrir Naples à vélo !

On va commencer cette semaine en parlant de Naples, probablement la ville la plus ciblée par les clichés mentionnés ci-dessus. La ville est pleine d’histoire, de culture, et de gens très aimables. Embrassez son atmosphère unique et vous serez prêts à « vivre » cette ville.


Jetons un peu d’histoire la dedans

Les traces les plus anciennes remontent à l’âge de bronze, mais une véritable colonie appelée Παρθενόπη (Parthenope) ne fut développée seulement autour du 9ème siècle avant JC. Au 6ème siècle avant JC, elle fut rebaptisée Neapolis et devint l’une des villes les plus importantes de la Grande Grèce et de l’Empire romain d’Occident. Après la chute de ce dernier, Naples conserva son rôle proéminent en tant que capitale du Royaume de Naples dans un premier temps, puis du Royaume des Deux-Siciles. Pendant cette période, la ville est devenue l’un des centres intellectuels les plus importants d’Europe. L’Université Federico II – la première université publique non religieuse du monde – fut fondée et plusieurs artistes importants décidèrent de passer une partie de leur vie dans la ville. C’est le cas de Bernini, de Caravage et de Giotto, pour n’en nommer que quelques-uns.

Naples conserva son statut de capitale jusqu’en 1861, lorsque l’Italie fut unifiée. Ce ne furent pas de bons moments pour la ville, car tous les trésors du Royaume des Deux-Siciles furent pris par le gouvernement italien, effondrant l’économie de Naples. Les gens émigrèrent loin de la ville, se déplaçant vers des métropoles plus prospères comme Milan ou Turin ou en outre-mer. Les conditions de santé se détériorèrent et Naples fut touchée par plusieurs épidémies qui décimèrent la population. La situation s’aggrava pendant les deux Guerres Mondiales, Naples étant l’une des villes les plus bombardées. La ville réussit à s’améliorer grâce à certaines politiques de dépenses publiques et est aujourd’hui la 4ème plus grande économie en Italie, notamment grâce à son port qui est le 2ème plus grand au monde pour le flux de passagers.

Louez un vélo à Naples !

Art et Architecture

Comme je vous l’ai dit, Naples a longtemps été un centre artistique important, en résulte un mélange artistique de styles bien distincts. Des monuments médiévaux, baroques et classiques se partagent la ville et sa banlieue. Je vous recommande fortement de visiter le Castel Nuovo, localement connu sous le nom de Maschio Angioino. Il fut construit sous la directive de Charles I d’Anjou quand il devint Roi du Royaume de Naples en 1266, mais ne fut habité qu’en 1285 après la Guerre des Vêpres siciliennes. Aujourd’hui il accueille plusieurs musées et une bibliothèque privée où vous pouvez voir De Civitate Dei de St. Augustine, l’un des premiers livres imprimés en Italie.

Les amateurs d’art classique devrait sauter en selle et visiter les sites archéologiques de Pompéi et Herculaneum. Votre visite vaudra le coup à 100%, croyez-moi. Vous pouvez aussi aller jeter un oeil au musée Archéologique National.

Et n’oubliez pas d’aller visiter le centre historique, c’est l’un des sites inscrits au Patrimoine Mondial de l’UNESCO !

Cuisine

Je sais ce que vous pensez tous : cette partie de l’article va être à propos de pizza… Eh bien vous avez raison ! Comment pourrais-je ne pas en parler ? A Naples, la pizza fait partie de la vie, ce n’est pas juste quelque chose qu’on mage au dîner. La légende raconte que la toute première pizza fut faite pour la Reine Margueritte de Savoie (Margherita di Savoia), et les ingrédients étaient aux couleurs du  drapeau italien : le vert du basilic, le blanc de la mozzarella, et le rouge de la tomate. Je ne citerais pas d’endroit spécifique où manger une bonne pizza, n’importe quelle pizzéria vous servira un plat de qualité. Mon seul conseil est d’en choisir une qui n’est pas très grande et qui n’est pas située sur les rues principales… Là vous trouverez la vraie pizza !

Clairement, Naples est plus que la pizza. Poissons et fruits de mer y sont aussi très populaires : moules, anchois, morue, etc… Plus important encore, n’oubliez pas de finir votre repas avec un café et une petite douceur : le babà ou un sfogliatella sont de bonnes options. Je plaisante, les repas sud-italiens ne se terminent jamais. Après le café, c’est l’heure de ce qu’on appelle l’ “ammazzacaffè” (littéralement, ‘tueur de café’). C’est un shot de liqueur pour ‘tuer’ l’arrière-goût du café. Puisque vous êtes à Naples, essayez le limoncello, une liqueur de citron très populaire dans la région.


Relax, Relax, Relax

Après avoir ingurgité toutes ces informations, le mieux est de faire l’activité préférée des locaux : se détendre ! La ville à l’air super chaotique, mais en vérité, personne n’est pressé, tout le monde prend son temps. Embrassez cet état d’esprit et ne vous pressez pas. Il y a bien trop de choses à voir, vous n’aurez probablement pas le tempted toutes les faire, acceptez-le et profitez de votre temps à Naples, c’est vraiment une ville unique !

Un dernier conseil : n’ayez pas l’air d’être dans la lune et personne n’essayera de voler votre portefeuille 😉

 

J’espère que vous aurez découvert de nouvelles choses à propos de Naples. Maintenant c’est à votre tour se sauter en selle et de parcourir les petites ruelles de la ville à vélo !

 Louez un vélo à Naples !

Roberto

Roberto

a mangé plusieurs pizza pour nous

Spread the love
0 0