3 0

La culture du vélo aux Pays-Bas

Louez un vélo à Amsterdam !

Vous avez vu des photos, ou du moins en avez entendu parlé : Amsterdam est remplie de vélos. Ils sont partout. Votre esprit curieux se demande alors « comment sont-ils arrivés là ? ». Eh bien, c’est une longue histoire, et peut être que je peux vous donner un semblant de réponse dans cet article. Voyons comment les Pays-Bas sont devenus la capitale du vélo !

C’est en euxCulture du vélo aux Pays-Bas

Faire du vélo aux Pays-Bas est très accepté, pour ne pas dire recommandé. Que vous alliez aux courses, récupérer vos enfants à l’école ou même que vous soyez en route pour aller faire la fête, les hollandais ne fronceront jamais les sourcils en vous voyant pédaler chargés de vos sacs de course, avec un enfant à l’arrière du vélo, ou même si vous êtes en talons. Rien de les arrête, pas même le combo pluie-vent de face. Ils ont assimilés ces situations comme « routine », ça fait partie intégrante de leur culture.

Ils ont fait du chemin

Après la Seconde Guerre Mondiale, les néerlandais ont eu vent de la nouvelle mode : l’arrivée de la voiture. Pendant un temps, il semble qu’ils allaient oublier les deux-roues. La plupart des villes étaient en construction, afin de les modifier pour les rendre plus accessibles aux voitures. Cependant, dans les années 70 il y eut un pic dans le nombre d’accidents liés aux voitures, et le décès de nombreux enfants fut à l’origine d’un mouvement de masse pour stopper l’utilisation des voitures dans les villes. Ce mouvement ramena les vélos dans le décor.

Ensuite, avec la crise pétrolière et la hausse des prix de l’essence rendit les voitures trop onéreuses pour la plupart des gens. Le gouvernement conseilla à la population de trouver des alternatives : ce fut le grand retour du vélo. Les rues étaient bien moins bondées, et le taux d’accident diminua. Les villes se modifièrent à nouveau, cette fois-ci pour protéger les cyclistes.

Culture du vélo aux Pays-BasLes résultats

A quoi ressemblent les Pays-Bas maintenant ? Laissez-moi vous les décrire. Grâce à de lourds investissements, il y a des pistes cyclables partout (même dans les petites villes). Parfois elles font partie de la route, et parfois elles sont séparées. Il est important de savoir que les vélos ont la priorité sur les voitures, les piétons, et tout autre véhicule sur la route.

Avec autant de cyclistes on pourrait penser que la vente de casques est en plein boom, mais il s’avère que pas vraiment. Les cyclistes ne portent pas de casques aux Pays-Bas (à part pour le vélo de route), enfants comme adultes. Quand on leur demande s’ils se considèrent comme des cyclistes ils répondent « on est juste hollandais », ça résume plutôt bien la situation.

La population a demandé des améliorations, le gouvernement était dans les bonnes prédispositions pour investir, et maintenant la culture du vélo aux Pays-Bas est une réalité ! Il y a bien toujours des gens qui pensent qu’il faudrait re-designer les villes en se débarrassant des pistes cyclables, mais mon petit doigt me dit que ce n’est pas prêt d’arriver…

J’espère que vous aurez appris quelque chose avec cet article, ce fut mon cas en l’écrivant. Depuis que je vis ici, j’ai pu voir comment les vélos ont affecté la population, et croyez-moi, les résultats sont très bons !

On adorerait avoir votre opinion et partager votre expérience, n’hésitez pas à nous envoyer un mail pour tout nous raconter ! Vous pouvez aussi nous taguer sur les réseaux sociaux avec #bimbimbikesadventures !

Erick

Erick

a perdu son vélo

Louez un vélo à Amsterdam !

Spread the love
3 0