0 0

Les meilleurs conseils à suivre pour votre premier voyage itinérant à vélo

 

De nombreux cyclistes ont envie de se lancer dans l’aventure du voyage itinérant à vélo, mais il faut connaître certaines bases pour s’assurer des vacances positives et agréables. Photo par inconnu / CC0 

 

C’est en faisant qu’on apprend, mais si vous planifiez votre premier voyage itinérant à vélo, soyez sûr de connaître toutes les bonnes astuces avant de partir !

Astuce n°1 : Vous pouvez le faire

Cela semble un peu évident, mais croire en soi est la première chose qui vous permettra de réussir un voyage itinérant à vélo. Il faut que vous soyez votre propre soutien pour arriver au bout du voyage. Vous êtes le petit moteur qui ronronne « Je vais y arriver, je suis capable, je peux le faire ».

Astuce n°2 : Voyagez léger

Vous n’avez pas besoin de cette paire supplémentaire de chaussures. Vous n’avez pas besoin de cette poêle à frire ou de cette courroie. Vous aurez besoin d’un change si vous voulez retrouver votre humanité, alors n’apportez pas que des crocs et des shorts, mais plutôt deux ensembles de vêtements de cycliste et un minimum d’équipement utile. 

Ce n’est pas très écolo, mais si vous pouvez jeter quelque chose, jetez-le dès qu’une option de recyclage se propose sur votre route. Et puis vous rattraperez votre bilan carbone en continuant vos vacances à vélo, un mode de déplacement totalement écolo.

Astuce N°3 : Écoutez vos partenaires de route et partagez les tâches

Il nous arrive à tous d’avoir un coup de mou, mais sachez écouter les gens plus expérimentés que vous pour profiter de leur expérience et n’hésitez pas à faire des pauses régulières. Photo par Zak M / CC BY 2.0

 

Écoutez les conseils que la personne du groupe la plus expérimentée vous donne, elle aura raison 90% du temps. Dites à quelqu’un lorsque vous avez mal / que vous êtes énervé / fatigué / que vous voulez arrêter, ce sera bien mieux que d’avoir à passer une semaine à retarder le voyage parce que vous n’avez plus l’énergie ou que vous avez abimé votre vélo.

Profitez d’un moment pour faire 5 minutes de pause et reposer votre corps de l’assise sur le vélo, en pratiquant un peu de yoga ou de simples étirements. Lorsque vous arrivez à destination, divisez les tâches entre vous et votre / vos compagnon(s) de voyage en créant une to do list personnalisée si besoin.

Astuce N°4 : Si vous le pouvez, installez correctement votre vélo

De nombreux magasins de vélo font des «ajustements de vélo» pour tout vérifier, de la hauteur de votre tige de selle à la longueur de votre potence. Cela signifie que vous serez capable de rouler avec tout votre corps, longtemps, en restant confortable et performant. Il est à noter que tous les vélos peuvent être utilisés pour les itinérances (en fonction de la durée et de la gravité du trajet).

Vous devez être à l’aise sur le vélo sur lequel vous êtes, c’est la partie la plus importante.

Si vous pouvez vous procurer un vélo de tourisme, ils ont l’avantage d’être beaucoup plus solides et de mieux équilibrer le poids supplémentaire que vous transportez, ce qui rend le vélo chargé plus facile à gérer.

Astuce N°5 : Entraînez-vous avant de partir

Pour cette astuce, il vous faut améliorer votre condition physique si vous le pouvez et surtout pratiquer le vélo dans toutes les conditions : sur des routes non revêtues, sur du sable et du gravier rocheux… Essayez de longer la ligne blanche le long de la route en maintenant votre équilibre le plus longtemps possible. Rouler sous la pluie, le vent, le soleil éclatant et le crépuscule. Surtout, permettez-vous de vous ajuster pour chaque type de revêtement.

Astuce N°6 : Partez avec une attitude positive chaque jour 

Un sourire et une attitude positive sont les deux bagages qui doivent vous accompagner tout au long de votre voyage. Photo par inconnu / CC0

Souriez si vous le pouvez, parlez-vous à vous-même, complimentez-vous, car le renforcement positif joue beaucoup dans la réalisation d’un but. Si vous vous sentez et agissez de manière positive, la journée sera plus courte, plus facile et bien meilleure. Elle sera également plus facile pour vos compagnons aussi. Pensez à Dory du Monde de Nemo : « Continuez de nager, continuez de nager, continuez de nager, nagez, nagez, nagez… ».

Astuce N°7 : Utilisez tous les engrenages sur votre vélo, ils sont là pour ça

S’il vous plaît, on vous en supplie, utilisez les engrenages plus légers lorsque vous montez une colline. Il n’y a aucune raison d’être un héros et d’essayer d’atteindre le sommet en premier. Il y en aura un autre à grimper, puis un autre… Tourner les jambes plus vite avec un équipement plus léger est meilleur pour les genoux et les muscles que de moudre lentement avec un équipement plus dur.

Astuce N°8 : Fixer des objectifs réalistes

Divisez la journée en morceaux gérables, utilisez les pauses repas ou les attractions touristiques tout au long du parcours comme excuses agréables pour faire un break. Accordez-vous du temps tout au long de la journée, rien ne presse. Si vous respectez un emploi du temps, essayez de partir assez tôt le matin plutôt que de continuer la nuit.

Voilà, vous êtes prêts pour le grand départ, n’oubliez pas de bien vous renseigner sur les lieux que vous comptez visiter, et de garder une bonne hydratation et une bonne alimentation pour donner le meilleur de vous-même tout en profitant du plaisir de faire du vélo.

 

Spread the love
0 0