0 0

San Francisco : Comment tout a commencé

Louez un vélo à San Francisco !

Il était une fois, dans une grande ville appelée San Francisco, il y avait un homme et sa femme qui voulaient louer des vélos. Ils cherchèrent sur internet pour des points de location mais ne purent trouver un site qui regroupait toutes les locations disponibles de la ville. « Comment est-ce possible ? » pensa l’homme, « il faut que je crée la possibilité de louer un vélo n’import où, n’importe quand ! ». Vous l’avez deviné, ce fut le début de BimBimBikes ! J’ai trouvé que ce petit conte serait la meilleure manière de présenter notre article d’aujourd’hui sur San Francisco, ainsi que le début de notre semaine américaine ! C’est parti !

 

HistoireSan Francisco

Commençons par explorer le contexte historique de la ville. Elle fut colonisée par les explorateurs espagnols en 1769, et leur appartint jusqu’en 1821, quand frappa la guerre d’Indépendance Mexicaine. La ville devint alors mexicaine. En 1846, une nouvelle guerre d’indépendance eut lieu, cette fois ci entre les États-Unis et le Mexique. Une grande partie du territoire jusqu’alors Mexicain devint américain à la fin de la guerre en 1848, dont notamment la Californie, l’Utah, le Nevada et bien d’autres États ; pour faire court, la plupart du sud-est des USA d’aujourd’hui. De ce fait, San Francisco devint alors américaine. Dans les années 1850, la « ruée vers l’or en Californie » attira de nombreux visiteurs qui cherchaient à s’enrichir. Des traces de ces évènements peuvent encore se voir aujourd’hui puisque San Francisco est le centre financier principal de la côte ouest américaine.

En 1906, un tremblement de terre toucha la ville, ce qui conduit à la destruction de la plupart de celle-ci. Une rupture dans les lignes de gaz créa des incendies qui durèrent des jours entiers, et comme solution, les autorités firent exploser des bâtiments entiers afin de les stopper. San Francisco dû être quasiment entièrement reconstruite après ça.

De nos jours, la ville est connue comme étant l’un des centre financiers principaux, mais aussi comme l’un des endroits les plus ouvert d’esprits du monde, surtout pour la communauté LGBT (le drapeau arc-en-ciel fut popularisé comme symbole de la communauté gay par Gilbert Baker à San Francisco en 1978). Sinon, les clichés racontent que les habitants de San Francisco sont tous des hipsters aux opinions politiques libérales, qui boivent du café bio de haute qualité… J’imagine que seuls les locaux pourront vous dire si c’est vrai ou pas ! 😉

 

Quartiers Iconiques

#1 ChinatownSan Francisco

Il semblerait qu’il y ait un Chinatown dans chaque ville, mais il se trouve que celui-ci est très spécial. Non seulement c’est le plus grand au monde, mais c’est aussi le plus ancien d’Amérique du Nord. L’immigration chinoise a atteint un pic pendant la deuxième moitié du XIXème siècle, la plupart des immigrés étant à la recherche de travail ou de moyens de s’enrichir. L’histoire du quartier regroupe des contes de prostitution, de tremblement de terre et de tourisme. Sympa comme mélange, non? Les affaires de prostitution étaient assez fréquentes dans les premières années, mais s’amenuisa au fil du temps. Chinatown a grandement souffert du tremblement de terre de 1906 (que j’ai mentionné plus tôt) et dû être entièrement reconstruit. C’est aujourd’hui l’une des plus grandes attractions touristiques de San Francisco.

 

#2 Mission DistrictSan Francisco

Bienvenue au paradis hipster ! Ce quartier de San Francisco est connu pour être l’une des parties les plus hypes de la ville. Si vous aimez les friperies, magasins vintage et cafés ‘alternatifs’, c’est pour vous ! Le quartier a une grande communauté Mexicaine et Latino, donc vous devriez goûter à leur cuisine si vous êtes dans les parages. Croyez-moi vous n’aurez aucun problème à trouver un bon restaurant ! 😉 Bien évidemment, rien ne vous oblige à manger mexicain, il y a une multitude d’autres options parmi lesquelles choisir. Une fois à Mission District, vous ne pouvez éviter le pique-nique au Dolores Park. C’est l’endroit parfait pour vous détendre et passer du bon temps entre amis… ou seul. Vous aurez pleins d’opportunités pour y rencontrer de nouvelles personnes ! Pour finir, allez jeter un œil au Roxie Theater, le plus vieux cinéma de San Francisco.  Son style vous fera remonter dans le temps !

Petit bonus : en vous promenant vous remarquerez de superbes fresques de street art qui sont charactéristiaues du Mission District.

 

#3 The CastroSan Francisco

Le Castro, lieu de naissance du mouvement de Gay Pride dans les années 70 rend San Francisco l’une des destination les plus LGBT-friendly du monde. À cause de son histoire, la plupart des choses que vous verrez seront en rapport avec la communauté LGBT. Bien évidemment, tout le monde est le bienvenu pour visiter, habiter, ou vivre au Castro, puisque c’est un quartier où les gens sont extrêmement ouvert d’esprit et accueillant envers toutes les ethnicités et cultures. Bon, qu’y-a-t-il à voir là bas ? L’une des attractions principales est le cinema (oui, encore). Le Castro Theater fut construit en 1922 et diffuse encore des films aujourd’hui. Il s’y déroule de nombreux évènements comme des festivals avec une concentration sur la multiculturalité ou l’univers LGBT. Vous pouvez aussi simplement y aller par un après-midi pluvieux pour regarder un film et vous détendre.

Si vous êtes assez chanceux pour être à San Francisco à la fin du mois de juin, vous pouvez assister à la fameuse parade de la Gay Pride qui a lieu chaque année. C’est l’une des Gay Prides les plus connues au monde, et vaut la peine d’être vue au moins une fois dans votre vie. L’ambiance est unique et transpire bonheur et bonne humeur ! Préparez votre Rainbow Flag !

 

What else?San Francisco

Bon… Qu’est-ce qu’il y a d’autre à faire dans la belle San Francisco ?

Vous trouverez une multitude d’autres activités à faire, mais pour n’en mentionner que quelques unes, marchez jusqu’au sommet des Twin Peaks (ou allez-y en voiture, comme vous voulez je vous promets que je ne vous juge pas). Ce sont deux collines depuis lesquelles vous avez une vue imprenable sur la ville. De jour ou de nuit, ne ratez pas cette occasion ! Vous pouvez aussi aller sur l’île d’Alcatraz, ce ne sera peut être pas l’expérience la plus joyeuse du séjour, mais sûrement une des plus intéressantes si vous voulez en apprendre plus sur la prison à haute-sécurité et sur son histoire. Je vous conseille d’acheter vos tickets à l’avance car c’est un point très touristique et avoir des tickets sur place peut s’avérer laborieux. Pour finir en beauté, n’oubliez pas d’aller faire un selfie de touriste avec le Golden Gate Bridge en fond. En fait, vous n’êtes même pas obligés de faire un selfie, juste une photo peut suffir… Ou juste aprécier la beauté de son architecture.

En plus de tout ça, il y a bien d’autres restaurants, cafés, boutiques spécialisées en cupcakes et que sais-je, ainsi que d’autres sites et excursions à faire. Je vous laisse planifier le meilleur séjour possible !

 

Si vous avez l’intention de visiter San Francisco, l’avez déjà visité ou avez juste aimé cet article, n’hésitez pas à nous partager votre expérience et nous faire un petit coucou par mail à info@bimbimbikes.com ou sur les réseaux sociaux avec #bimbimbikesadventures! On sera ravis d’avoir de vos nouvelles !

candice

Candice 

est maintenant obsédée par San Francisco

Louez un vélo à San Francisco !

Spread the love
0 0