1 0

Via Rhôna : Découvrez la Vallée du Rhône à Vélo !

Louez un vélo à Genève !

Vous avez déjà pensé à faire du vélo de la Suisse jusqu’au sud de la France ? Eh bien, il se trouve qu’il y a une piste cyclable qui suit le cours du Rhône, du Lac Léman jusqu’à la Méditerranée, appelée Via Rhôna. Les 815 kilomètres vous sembleront très courts grâce à la diversité des paysages que vous verrez. Des montagnes suisses aux champs de lavandes et autres scènes provençales, l’éventail est assez large. Je vais diviser le parcours en 4 sections, afin que ce soit plus facile à suivre. Tous en selle pour parcourir la France à vélo !

Avant de commencer, je vous invite fortement à aller sur le site officiel de la Via Rhôna pour un itinéraire plus détaillé et plus d’informations sur chaque section. Il faut savoir que le parcours n’est pas encore complètement terminé, donc il est possible que vous deviez rendre des routes alternatives. Tout est décrit sur leur site.

Lac Léman – Lyon (322 km)

Plein nord : départ du lake Léman. Vous pourriez penser que notre point de départ est Genève, mais surprise ! En vérité nous partons de Saint Gingolf, à la frontière franco-suisse, 60 km au nord de Genève. De là et jusqu’à Évian-les-Bains, la route est plutôt conseillée aux cyclistes experimentés  dû au dénivelé du parcours. Ma vue sur les montagnes et le lac vous couperont le souffle ! D’Évian vous pouvez continer jusqu’à Genève, en faisant quelques arrêts en chemin pour visiter les pteits villages qui se trouveront sur votre route. Évidemment, Genève est un must-see : vous pouvez vous y arrêter pour un jour ou deux, ou même juste pour la nuit. C’est l’une des plus grandes villes de Suisse, et elle est clairement pleine de charme ! Entourée de montagnes, et assise au bord du lac, vous apprécierez l’air frais et l’atmosphère agréable de la ville.

De Genève, vous pédalerez dans les montagnes, puis le long du Rhône, tout en découvrant de nombreux trésors en route. Je ne mentionnerais pas le nom de tous les villages que vous allez traverser, mais croyez-moi ils valent le coup d’oeil. Plus vous pédalerez sud, plus vous remarquerez le subtil changement de paysage, les montagnes faisant place a des vallées verdoyantes, jusqu’à atteindre le Grand Lyon (Lyon et sa banlieue). Là, vous apprécierez la balade urbaine le long du fleuve. Bien sûr, je vous conseille de prendre quelques jours pour visiter Lyon et découvrir tout ce qu’elle a à vous offrir : de cuisine exceptionnelle à culture et histoire passionante, vous ne vous ennuierez pas ! Pensez à monter jusqu’à la Basilique Notre-Dame de Fourvière, la vue de là haut est assez impressionante.

Lyon – Valence (127 km)

À partir de là, vous entrez dans un territoire vinicole. Tout le long vous serez entouré de vignobles, la plupart produisant de grandes appellations comme Côte-Rotie ou Condrieu (autour  de Vienne), et Cornas ou Saint-Péray (aux alentours de Valence). Entre les deux, vous trouverez les villes de Tain l’Hermitage et Tournon-sur-Rhône, où je vous recommande fortement de faire un arrêt. Là bas, non seulement vous avez du vin délicieux (St Joseph sur la rive ouest du Rhône, et Croze-Hermitage et Hermitage sur la rive est), mais aussi du savoureux chocolat. Allez, vous avez tellement pédalé, vous le méritez ! L’internationalement connu Chocolat Valrhôna a son propre musée à Tain l’Hermitage, où vous pouvez découvrir tous les secrets derrière sa création, mais aussi déguster les différents types de chocolats qu’ils proposent. Je ne vous rélèlerait pas toute la visite, mais si vous avez l’occasion d’y aller, je vous le conseille vivement. Mis à part le vin et le chocolat, il y a beaucoup plus de choses à découvrir, des sites historiques, et des tas d’activités amusantes en famille !

En direction de Valence, la Via Rhôna est juste à côté du fleuve, presque au même niveau, ce qui rend la route encore plus unique ! Valence est la plus grosse ville du département drômois, et regorge de sites à visiter !

Valence – Avignon (164 km)

Depuis Valence, vous circulerez de part et d’autres du fleuve, de la Drôme à l’Ardèche. En chemin, vous traverserez plusieurs villages médiévaux, qui valent vraiment le coup d’œil. Pour n’en citer que quelques uns, Bourg-Saint-Andéol et Pont-Saint-Esprit sont deux destinations qui ont ce charme pittoresque typiquement français. Doucement mais sûrement, vous entrerez en Provence, avec ses champs de lavande interminables et ses cigales chantantes (vous pouvez avoir plus d’inspiration pour faire du vélo en provence en lisant cet article). Les grands espaces et les routes peu fréquentées vous laisseront profiter de la région de la meilleure manière possible !

Il est important de mentionner que pour l’instant, la route de Lapalud à Avignon n’est pas terminée, mais vous pouvez tout à fait prendre un train et continuer depuis Avignon ! A vrai dire, vous aurez deux options à ce moment là : soit partir sud-ouest vers Sète, ou sud-est vers Port-Saint-Louis-Du-Rhône; à 70 km de Marseille.

bridge

Pont d’Avignon

Avignon – Sète (166 km)

Une fois encore, toute cette section n’est pas encore terminée, mais vous pouvez tout de même apprécier la balade à travers la Camargue, avec de jolies vues sur les salières, lagons et étangs. Si vous êtes chanceux, vous pourrez peut être apercevoir l’une des nombresues espèces protégées qui y résident : oiseaux ou plantes, la faune et flore de la région sont uniques ! Aigues-Mortes est l’endroit parfait pour faire une pause. La ville est entourée de 4 murs imposants, lui donnant un air médiéval, toujours aujourd’hui. C’est une ville assez touristique en été, et à juste titre ! Les nombreux bars et restaurants sont là pour vous offrir des rafraîchissements, car le climat méditerrannéen peut être brutal en plein été. Depuis les remparts vous pouvez avoir une vue imprenable sur les ruelles pavées, bordées de petites boutiques et de maisons de pierres blanches. De l’autre côté, vous surplomberez le paysage typiquement camarguais de marais salants et flamants roses.

Depuis Aigues-Mortes, le reste du parcours sera sur la côte. Vous passerez par de nombreuses stations balnéaires assez populaires comme le Grau-du-Roi, La Grande-Motte ou Palavas-les(Flots. N’hésitez pas à vous arrêter pour vous y baigner ! Ce serait une erreur de ma part de ne pas vous conseiller d’aller y manger une glace et des churros, c’est ce que tout bon touriste se doit de faire !

Avignon – Port-St-Louis-du-Rhône (108 km)

Il vous faudra d’abord pédaler jusqu’à Beaucaire, tout comme si vous alliez à Sète, mais ensuite vous bifurquerez direction Arles (malheureusement cette section n’est pas encore complète). C’est la plus grande commune de France Métropolitaine (en surface), mais c’est aussi une ville Antique. Son histoire remonte à 2 500 ans, pendant l’ère Romaine. Encore aujourd’hui, vous pouvez visiter l’amphitéâtre et le théâtre antique, classés au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Il y a beaucoup d’autres sites classés répartis dans la ville que je vous recommande de visiter. Mis à part ces sites antiques, Arles est une ville pleine de charme, où sont organisés de nombreux festivals tout au long de l’année, et où vous pouvez découvrir la Camargue sous son meilleur jour. De là, vous irez en direction du sud, vers le Delta du Rhône, où le fleuve rejoint enfin la Méditerrannée.

Atteindre la mer vaut aussi dire atteindre la fin de notre séjour. Bien sûr, vous pouvez n’en faire qu’une partie, sur une semaine ou deux, et prendre le temps de vous arrêter où bon vous semble. Personnellement, je suis convaincue que c’est le meilleur moyen d’explorer la Vallée du Rhône et d’apprécier tout ce qu’elle a à nous offrir. Le meilleur conseil que je vous donnerais avant que vous ne commenciez à tout planifier est : prenez votre temps. Qui sait ce que vous allez rencontrer en chemin ? Les arrêts inattendus et les visites improvisées sont souvent les meilleures ! Laissez vos tripes vous guider et explorez !  Reaching the sea means the end of our wonderful trip. Of course, you can only make a part of it, over a week or two, and take the time to stop in any town that appeals to you. I personally think it is a great way to explore the Rhône Valley, and enjoy everything it has to offer. The best advice I can give you before you start making plans is: take your time. You never know what you will encounter on the way: unexpected stops and improvised visits are the best! Let your guts decide what to see and explore!

Vous êtes maintenant prêts à partir pour l’une des meilleures expériences à vélo de votre vie ! Faites vos sacs, gonflez vos pneus, et attrapeze quelques snacks : c’est l’heure de partir à l’aventure !

Si vous avez aimé cet article et décidez de parcourir la vallée du Rhône à vélo, n’hésitez pas à partager votre expérience avec nous par mail à info@bimbimbikes.com, ou sur les réseaux sociaux avec le hashtag #bimbimbikesadventures ! On sera ravis de savoir comment s’est passé votre séjour !

candice

Écrit par Candice

Louez un vélo à Avignon !

Spread the love
1 0